Sécurité sociale : comment prend-elle en charge les frais dentaires ?

Publié le : 23 mars 20223 mins de lecture

Les consultations chez les dentistes sont remboursées par l’assurance-maladie ainsi que des soins dentaires, des prothèses et les traitements orthodonties mais certains frais sont exigés. À partir de janvier 2020, 100% des consultations dentaires sont couvertes par l’assurance-maladie et remboursées à 70% du taux régulier de l’assurance-maladie.

Découvrez quels sont les remboursements possibles sur les Soins dentaires?

Les soins dentaires comprennent les soins conservateurs, tels que le nettoyage des dents, le traitement de la carie dentaire ou l’inactivation et les soins chirurgicaux tels que l’extraction dentaire. Ils sont remboursés à 70% du taux de l’assurance-maladie traditionnelle. Calculez le taux de remboursement de l’assurance-maladie en fonction du comportement médical, aussi appelé tarif de responsabilité. Ces prix s’appliquent aux dents permanentes des adultes ou des enfants de moins de 13 ans. Il n’y a pas de forfait de 1 euro pour les soins dentaires à moins qu’ils ne soient pas fournis par une seule personne. Pour plus d’informations, vous pouvez en savoir plus ici

Concernant des Prothèses dentaires, quels sont les taux de pris en charge?

Dans le cadre du tarif dit responsabilité, le taux de remboursement des prothèses dentaires est de 70%, ce qui est généralement inférieur au coût réel des tarifs gratuits. Le dentiste doit vous en informer à l’avance par le biais d’un devis écrit et si nécessaire, vous signerez pour l’accepter. Le devis doit comporter les éléments suivants, une description précise et détaillée du traitement envisagé et des matériels utilisés, le montant des dépenses correspondant au traitement, le montant du remboursement de l’assurance-maladie et le prix uniforme des soins dentaires prodigués par le médecin, soit 1 euro. Si le contrat que vous avez signé le prévoit, la différence entre le montant des dépenses que vous payez et le montant remboursé par l’assurance-maladie peut être prise en charge par votre assurance-maladie complémentaire.

Enfin, il existe aussi des prises en charge par l’assurance-maladie de l’orthodontie

Les traitements orthodonties (branche de la chirurgie dentaire qui corrige les mauvaises positions dentaires et osseuses) ou traitements ODF qui sont souvent appelés appareils d’orthodontie ou bagues sont pris en charge par l’assurance-maladie, à condition qu’ils aient été préalablement agréés par votre caisse d’assurance-maladie et s’ils commencent avant l’âge de 16 ans. Le dentiste doit vous en informer à l’avance par le biais d’un devis écrit et si nécessaire, vous signerez pour l’accepter. Dans des circonstances particulières, les enfants de plus de 16 ans peuvent bénéficier d’une assurance médicale pour le traitement du semestre précédent qui ne peut pas être renouvelé.

Plan du site