Peut-on rattacher ses enfants et son conjoint à une complémentaire santé d’entreprise ?

Publié le : 23 novembre 20213 mins de lecture

Les entreprises souscrivent une police d’assurance maladie collective pour leurs employés. La complémentaire santé est fournie en tant qu’avantage supplémentaire à l’employé, et la couverture classique reste la même dans toute l’organisation. Dans le cadre de cette extension de couverture, un employé peut inclure son conjoint et ses enfants.

Admissibilité des conjoints et des enfants

En règle générale, la couverture doit être offerte au conjoint légal et aux enfants à charge d’un employé. En vertu de la loi, les régimes d’assurance collective sont tenus d’étendre la couverture aux personnes à charge adultes jusqu’à l’âge de 26 ans.

Les employeurs peuvent choisir d’élargir la définition d’enfant à charge pour inclure les enfants de plus de 26 ans ; les limites d’âge varient selon le régime. La mutuelle santé employeur ne s’impose qu’au salarié. Pour les ayants-droit, elle n’est obligatoire qu’à condition que l’employeur le prévoie explicitement.

Choisir les options d’assurance adaptées

Les employeurs diffèrent considérablement en termes de contributions qu’ils versent aux primes totales. De ce fait, vous pourrez peut-être économiser de l’argent en passant à la couverture familiale de votre conjoint.

Au moment de l’inscription ouverte de votre entreprise, examinez les différentes options de régime proposées par votre employeur. Vous pourrez peut-être payer moins cher en choisissant un autre plan, comme celui qui vous oblige à choisir un médecin de soins primaires pour coordonner vos soins. Dans certaines régions du pays, les médecins locaux peuvent faire partie de tous ou de la plupart des réseaux de régimes de santé et vous n’aurez peut-être pas à vous soucier de changer de médecin.

Inscription à la mutuelle santé entreprise : avantages

Le rattachement à la mutuelle complémentaire d’entreprise est facultatif et doit être envisagé lorsque l’ayant-droit ne bénéficie d’aucune couverture complémentaire individuelle ou si la complémentaire n’est pas satisfaisante. En règle générale, l’âge maximal (26 ans) de rattachement à la mutuelle de l’employé s’applique même si l’enfant se marie ou a des enfants, commence ou quitte l’école, vit ou non avec ses parents.

Généralement, un contrat de mutuelle entreprise est moins cher qu’une complémentaire santé individuelle, pour un même niveau de couverture. En effet, l’employeur bénéficie souvent de tarifs préférentiels du fait qu’il s’agisse d’une police d’assurance de groupe. L’autre avantage de cette solution est de taille : la simplicité, étant donné qu’il s’agit d’un contrat unique, avec un seul interlocuteur et une seule cotisation. Ainsi, il est beaucoup plus facile de gérer les remboursements.

Plan du site